Syndicat Interdépartemental des Apiculteurs de la Région Parisienne

Les actualités du Syndicat


espace
L’UNAF souhaite vous encourager à signer deux pétitions le 19/04/2017

1/ L’interdiction du glyphosate :

L’Europe doit prochainement se prononcer sur la réautorisation ou non du glyphosate. Le glyphosate, c’est la molécule active du Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde et qui jaunit nos campagnes en ce début de printemps. L’Organisation Mondiale pour la Santé l’a classé il y a quelques mois comme probablement cancérigène et ses dégâts sur la biodiversité sont aujourd’hui indéniables. La Commission européenne a reporté de plusieurs mois sa décision de prolongation ou non de l’autorisation du glyphosate. Dans l’intervalle, la controverse scientifique fait rage et le lobbying industriel est intense !

Afin de faire entendre la voix de la société civile, une coalition d’organisations européennes mobilise les citoyens au travers de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) "STOP Glyphosate". L’ICE permet à un million de citoyens de l’UE de participer directement à l’élaboration des politiques en invitant la Commission européenne à présenter une proposition législative. Cette ICE demande à la Commission de proposer aux Etats membres l’interdiction du glyphosate et de maintenir la pression sur le sujet.

Munissez-vous de votre carte d’identité ou de votre passeport (informations de rigueur requises pour la validité d’une ICE) et à vos claviers ! 

https://stopglyphosate.org/fr/?utm_source=link&utm_medium=website&utm_campaign=fr_unaf

 

2/ l’interpellation des candidats à la Présidentielle sur la nécessaire et urgente transition agricole :

L’UNAF et six structures interpellent les candidats à l'élection présidentielle (Agir pour l'Environnement, la Fédération nationale de l'Agriculture Biologique, Terres de Liens, le Mouvement inter-régional des AMAP, CIWF et Filière Paysanne). Nos organisation ont ainsi formulé dix propositions pour une transition agricole et alimentaire. L'agriculture est en crise : marées vertes, fermes-usines, pesticides, disparition des colonies d'abeilles, nappes phréatiques et air pollués, accaparement et artificialisation des terres agricoles, désertification rurale, malbouffe, souffrance animale, endettement, effondrement des prix, etc.

Autant de signaux qui devraient conduire les candidats à l'élection présidentielle à envisager rapidement un nouveau modèle agricole et alimentaire.

Pour les interpeller, rendez-vous ICI : www.23avril2017.vote


Haut de page